Argent sale dans la fièvre de l'euro! (E 25f)

acte:
Pièces en 3 actes (120 min)
genre:
Comédie
décor:
vieille cuisine
Autres versions disponibles:
E 25   E 25a   E 25b   E 25c   E 25d   E 25e   
résumé
L'euro est là!... Il faut maintenant se débarrasser des derniers francs tant qu'ils ont encore de la valeur!
Dans la précipitation se font maintenant les ventes et les achats les plus fous!


acteurs
homme:
4
femme:
3
adulte:
0
garcon:
0
fille:
0
enfant:
0
voix:
0
Videos
       
Photos
photo DNA Section Théâtrale de Balschwiller   photo DNA Théâtre Alsacien de Marmoutier   Photo L'ALSACE Section Théâtrale de Balschwiller   Photo LAlsace Théâtre Alsacien de Balschwiller   
commentaire de presse
"...Le public est embarqué dans une série de rebondissements, de gags, de quiproquos où finalement le bon sens paysan va l'emporter en dépit de l'agent de la banque et du notaire..."
DNA - (04/03/2010)

"L’euro est là ! Il faut à présent que les gens changent leurs derniers francs tant qu’ils ont encore une valeur marchande ! C’est alors qu’arrivent les choses les plus folles ; Élise et Georges, son mari, « rachètent » la ferme d’Oscar, le père d’Élise, alors qu’ils l’ont déjà pris en viager depuis longtemps ! Vickes Langstricher et sa Madeleine, rachètent à Oscar avec un matelas rempli de « blé noir », la vieille masure tombant en ruine et dans laquelle ils vivent !
Un mystérieux personnage veut profiter de ce changement de monnaie pour acheter à Oscar la colline des Noisetiers pour quelques francs. Il faut dire que Babette, la petite-fille d’Oscar, a fait une découverte archéologique dans une caverne située sous cette colline.
Arrive le notaire pour la rédaction des actes, mais Oscar flaire quelque chose et se fait passer pour mort. André, le valet de ferme, prend la place d’Oscar pour les signatures mais uniquement pour pouvoir « laver » ses économies ! Oscar a-t-il raison de se méfier ?
En tout cas, ces situations ne peuvent qu’engendrer de bonnes occasions de rire pour les spectateurs. "
L'Alsace - (04/02/2010)

"...la journée commence très mal pour eux, ils sont totalement dépité devant la mauvaise nouvelle qui les assomme : le franc ne vaut plus rien, il faut absolument s'en débarrasser. Pensant avoir l'idée du siècle, ils veulent écouler leur stock au vieux, c'est-à-dire au père de Elise, en prétendant vouloir lui racheter la maison. Les Langstricher aussi vont tenter de le rouler. Mais qu'à cela ne tienne, le vieux est peut-être vieux, mais..."
DNA - (16/02/2007)