Consigne pour hommes (E 31-F)

acte:
Pièces en 3 actes (120 min)
genre:
Comédie
décor:
un magasin agréable
Autres versions disponibles:
E 31   E 31a   
résumé
Dans ce magasin, les femmes peuvent déposer leur mari. Elles font leurs courses en toute quiétude et les maris apprennent à repasser.
Tout ne se passe pas comme prévu...
acteurs
homme:
5
femme:
5
adulte:
0
garcon:
0
fille:
0
enfant:
0
voix:
0
Videos
       
Photos
 Beschebaribuehn de Bischoffsheim   Des maris qui attendent à la consigne pendant que les épouses font leurs courses tranquillement.  Association Théâtre et loisirs d'Aspach-le-Haut   
commentaire de presse
"Vendredi soir dernier, dans une salle bien remplie, cette pièce en trois actes de Bernard Eibel, présentée par l'Association Théâtre et Loisirs d'Aspach-le-Haut, a déclenché des cascades de rires dues à des successions de quiproquos et des situations cocasses.
Un sujet peu banal et un peu farfelu que les douze comédiens amateurs, bien dans leur personnage, mènent tambour battant. Imaginez Mesdames, vous consignez votre mari, un peu comme un enfant remis à la crèche, et partez vaquer à vos occupations.
Seulement, voilà, le grain de sable s'infiltre chez les hommes qui en profitent pour bien s'amuser dans le dos de ces dames. Qui des femmes ou des hommes sont les plus à plaindre ? Les hommes consignés ou les femmes libérées ?

La consigne pour hommes, ça peut fonctionner, mais attention, gare aux maris malins..."
DNA - (18/03/2011)

"es douze comédiens amateurs ont mis tout leur cœur au service de ce nouveau service social - la consigne à maris - plutôt farfelu, en collant au plus près à la peau de chaque personnage.
L’intrigue se tisse progressivement, au fil des trois actes, au cours desquels les rebondissements se succèdent, jusqu’au dénouement final.
Les maris sont les plus à plaindre, car ils ne savent pas comment tuer le temps pendant que leurs épouses se frottent les mains, faisant leurs emplettes à leur guise. Mais cela se retournera contre elles et les « pauvres maris » s’en donneront à cœur joie, à leur tour, dans leur prétendue consigne. Leurs épouses n’en reviennent pas et ce retournement de situation tiendra l’assistance en haleine jusqu’au bout."
L'Alsace - (16/03/2011)

"« D'Manner Consigne ». Avec un tel titre, on imagine déjà combien la vision de l'égalité hommes-femmes sera égratignée. Les clichés seront, pour sûr, largement exploités pour donner lieu à bien des scènes cocasses, à des jeux de mots et à des expressions qui occasionneront de nombreux rires.
La pièce raconte l'histoire d'Yvonne. Elle a ouvert un magasin un peu particulier puisqu'il s'agit d'une consigne pour hommes. Les femmes peuvent y déposer leurs maris et s'adonner tranquillement au shopping et autres occupations.
La maman d'Yvonne, Claire, doit initier ces hommes aux tâches ménagères, et plus particulièrement, au repassage. Charel, le mari d'Yvonne, est en quelque sorte le cobaye de cette expérience inédite. Il doit essuyer les plâtres en jouant le premier client.
Les femmes vont-elles récupérer leurs maris en bon état ? "
DNA - (26/02/2011)