Nightclub ou clinique? (E 37)

acte:
Pièces en 3 actes (125 min)
genre:
Comédie
décor:
Place du village avec vue sur le château
résumé
Pierre Willmann, Dokter dans un hôpital pour enfants vit avec Lise et passe toujours ses vacances à l'hôtel "l'étoile blanche" au bord du lac Aschesee. S'il est marié le 30 septembre, Il hérite du château Aschestein sinon le château revient à la commune.
Le Maire, Michel Tronsitzer veut empêcher ce mariage car il veut faire du château un nightclub tandis que le curé voudrait que Pierre et Lise se marient afin que s'ouvre au château une clinique pour enfants.
Louise, une étudiante en vacances chez sa tante s'éprend de Pierre et essaie par tous les moyens de harponner le docteur. Sa tante, Madame Laure est la gérante d'un salon de massage "le 7ème ciel" où passent maints clients...
La secrétaire de mairie Liesel est follement amoureuse de Fritz Dauctaire chef de l'état-civil qui lui a une liaison avec Astrid, une des masseuses du"7ème ciel" et veut se marier.
Qui se marie avec qui?... y aura-t-il un nighclub ou une clinique au château?
acteurs
homme:
7
femme:
6
adulte:
0
garcon:
0
fille:
0
enfant:
0
voix:
0
Videos
       
Photos
     Théâtre Alsacien de Zinswiller   
commentaire de presse
"À son décès, le propriétaire du château d’Aschenstein lègue celui-ci à son neveu, à condition qu’il soit officiellement marié avant le 30 septembre, faute de quoi le bâtiment reviendra à la commune. Dans le village, se trouve aussi un établissement de nuit, le « Sewwede Himmel » (7e ciel), que le maire aimerait bien transférer au château. Mais c’est sans compter sur la détermination du curé qui va éviter par tous les moyens cette opération.

Le docteur Pierre Willmann, l’héritier, arrive avec sa compagne Lise, mais ne tarde pas à tomber amoureux d’une adorable mais très raffinée touriste, Louise, qui va faire vaciller le mariage."
DNA - (10/02/2018)

"À son décès, le propriétaire du château d’Aschenstein lègue celui-ci à son neveu, à condition qu’il soit officiellement marié avant le 30 septembre, faute de quoi le bâtiment reviendra à la commune. Dans le village se trouve aussi un établissement de nuit de mauvaise réputation, le Sewwede Himmel, que le maire aimerait bien transférer au château.
Mais c’est sans compter sur la détermination du curé qui va éviter par tous les moyens cette opération. Le docteur Pierre Willmann, l’héritier, arrive avec sa compagne Lise, mais ne tarde pas à tomber amoureux d’une adorable mais très raffinée touriste, Louise, qui va faire vaciller le mariage.
De son côté, Lisel la préposée de la mairie au service d’état civil, follement amoureuse de son chef Monsieur Doctaire, va être l’origine d’un gros malentendu… Sur la place du village, la vie est vraiment mouvementée. Bien souvent, la porte du lieu de perdition tenu par Mme Laure s’ouvre pour laisser enter ou sortir M. Doctaire ou le secrétaire de maire, Walter, qui vont aller voir Astrid, qui « anime » l’établissement.
À la terrasse de l’hôtel officie le garçon, Marcel, qui ne manque pas d’originalité. Anna, la gouvernante du curé, vient mettre régulièrement son grain de sel, tandis que Charel, le peintre qui rénove la mairie fait ses apparitions (im) pertinentes à la fenêtre du bâtiment. Mais qui donc de Lise, Louise, ou Lisel va épouser le docteur, pour que le château soit en de bonnes mains ? Le suspense bien entretenu laisse la question ouverte jusqu’à l’ultime scène.
Les treize personnages ne laissent pas un moment de répit au spectateur dans cette histoire à rebondissements permanents..."
DNA - (18/01/2018)

"Cette fois, c’est encore une comédie en trois actes de Bernard Eibel qui sera en vedette, Gibt’s a Spital oder a Nachtlokal ? (y aura-t-il un hôpital ou une boîte de nuit ?). Pour entrer en possession d’un héritage, l’ayant droit doit être marié avant une date précise très proche. Mais épousera-t-il Lise, Lisel ou Louise ? Qui aura raison, le curé avec une clinique, ou le maire avec un lieu de perdition ?"
DNA - (22/12/2017)